LA VILLE LUMIÈRE

« Une promenade autour de Paris fournira des leçons d'histoire, de beauté et de vie. » Thomas Jefferson

LA VILLE LUMIÈRE

« Une promenade autour de Paris fournira des leçons d'histoire, de beauté et de vie. » Thomas Jefferson

LA VILLE LUMIÈRE

« Une promenade autour de Paris fournira des leçons d'histoire, de beauté et de vie. » Thomas Jefferson

LA VILLE LUMIÈRE

« Une promenade autour de Paris fournira des leçons d'histoire, de beauté et de vie. » Thomas Jefferson

Paris ne s'arrête jamais, et l'Hôtel de Crillon suit les battements de cœur de la ville. Que vous soyez amoureux de la culture, de l'art, du shopping, de la gastronomie ou des promenades sans fin, découvrez tout ce que la capitale a à offrir.

SHOPPING

Maison Labiche

Il y a de la poésie sur les t-shirts en coton de Maison Labiche. « amour », « paradis », « enchantée », « crazy in love », « french touch », chaque pièce affiche un mot évocateur brodé pile au niveau du cœur. Après avoir tapé dans l’œil du concept-store prescripteur colette et de Rihanna en personne, le jeune label français de basiques « with a twist » a ouvert sa propre boutique dans le Marais. On y retrouve l’ensemble des collections homme, femme et enfant, étoffées de chemises, marinières et sweats. Cerise sur le gâteau, vous pouvez commander votre modèle personnalisé avec le texte et la couleur de fil de votre choix. En sortant, posez-vous à la terrasse du café Le Progrès, où convergent aussi bien les acteurs, galeristes et socialites du quartier.
24, rue du Poitou, 75003.

Parle moi de parfum

Quel est le point commun entre Dior Fahrenheit, l’eau de Chloé et This is her de Zadig & Voltaire ? Ces trois fragrances iconiques sont l’œuvre du parfumeur Michel Almairac. Après avoir formulé des hits pour les plus grandes maisons, le nez à succès a récemment lancé sa propre marque avec sa femme et ses enfants. Parmi les senteurs phares à découvrir dans l’écrin du Marais : Totally White, un jus frais et floral inspiré d’une virée matinale au Parc Monceau, Flavia Vanilla aux notes douces et gourmandes et Une tonne de roses, dont les effluves rappellent celui d’un gigantesque bouquet offert par l’être aimé. Au total, huit eaux de parfums exclusives qui ne courent pas les rues. L’instant poésie se poursuit à deux pas, place des Vosges pour un déjeuner sur l’herbe livré par Paris PicNic. Pain, vin, fromage, charcuterie, ce spécialiste du pique-nique se fournit exclusivement auprès de la crème des artisans locaux.
10, rue de Sévigné, 75004

Thanx God I’m a VIP

Installée à deux foulées de la place de la République, la boutique de vêtements et d’accessoires vintage de Sylvie Chateigner et Amnaye Nhas est la référence absolue des rédactrices mode. Son credo ? Une sélection affûtée de pièces de grands couturiers, toujours en parfait état, à des prix vraiment raisonnables. Et le choix donne littéralement le tournis : petite robe noire Yves Saint Laurent, top Lanvin, sandales compensées Pierre Hardy, carré Hermès pour elle ; chemise Christian Dior, veste Louis Vuitton, t-shirt Prada pour lui. Bonne idée, l’espace est organisé par couleur et des photos de looks sont épinglées au mur pour s’inspirer. Au passage, faites une halte chez République of Coffee pour un buddha bowl healthy au déjeuner ou un café latte dans l’après-midi.
12, rue de Lancry, 75010

BON APPÉTIT

La Terrasse du Pavillon Ledoyen

Pour l’été, l’établissement du chef star Yannick Alléno s’étend outdoor dans un décor follement chic et bucolique abrité de l’agitation des Champs Elysées par une végétation joliment verdoyante. En terrasse, ni carte 3 étoiles, ni menu dégustation. Place à la décontraction autour de propositions taillées pour les beaux jours à des prix aussi doux que la brise. Exemples ? Asperges vertes jus d’olive de Kalamata, assiette de jambon ibérique, linguine aux courgettes, homard à la nage aux petits légumes, tarte aux fraises, Saint-Honoré. Et pour l’ambiance musicale, des vinyles sont à disposition, à vous les platines. Autre curiosité du quartier, le jardin exotique caché au cœur du Petit Palais à découvrir à l’occasion d’une visite des collections permanentes.
8 avenue Dutuit, 75008

Les Quais de Seine (The Banks of River Seine)

A mi chemin entre un café de Turin et un bar de Brooklyn, voilà le nouveau rendez-vous branché des Parisiens à Saint-Germain-des-Prés. Et pour cause, ouvert dès le réveil et jusque tard le soir, le lieu dispose d’une terrasse follement romantique où passer du bon temps. La dolce vita à Paris, ça commence avec les croissants maison, les pancakes réconfortants et les œufs à la coque qui dépotent. Et ça continue avec les arancini à la truffe, le burger veggie et les boulettes de viande dignes d’une mamma italienne. Ne passez pas à côté de « l’huître du pauvre », un toast citron/anchois qui s’avère encore bien meilleur associé à un Spritz. Tchin!
8 Rue Mabillon, 75006

The Broken Arm

Autant apprécié pour son agréable coffee-shop que pour sa sélection mode pointue, le concept-store The Broken Arm fait partie des repaires incontournables du Haut-Marais. Au déjeuner, les petites assiettes assemblées par la chef suédoise Linda Granebring font le bonheur des tailles de guêpe du quartier : burrata, brocolis et anchois ; bœuf cru, parmesan et roquette ; vitello tonnato : meringue et fruits rouges. Des menus plaisirs à picorer dans une salle à manger scandinave ou, si vous avez de la chance, en terrasse où sont installées une poignée de tables prises d’assaut pour bronzer à l’heure de la pause. Côté boutique, vous trouverez le très recherché label Vetements, des noms émergents comme Jacquemus et des Nike en éditions limitées.
2, rue Perrée, 75003

LIFESTYLE

Exposition Dalida au Palais Galliera

Elle chantait « Itsy Bitsy Bikini » à l’époque des yéyés, reprochait ses « Paroles Paroles » à Alain Delon dans les années 70, avant de surfer sur la vague disco avec « Besame Mucho » ou « Kalimba de Luna ». Toujours en phase avec son époque, Dalida n’a pas hésité à passer d’un style musical à un autre pour coller à la mode du moment. Et sa garde-robe a suivi. Trente ans après sa mort, le musée de la mode rend hommage à la star de la chanson dont les tenues sont devenues aussi cultes que la discographie. Une centaine de pièces signées Yves Saint Laurent, Balmain et Carven, pour ne citer qu’eux, retracent la carrière et la vie d’une femme au destin hors du commun.

Un creux après l’expo ? Agrippez une tarte au citron meringuée à La Pâtisserie de Cyril Lignac d’en face pour un goûter dans le jardin du musée.

Dalida, une garde-robe de la ville à la scène, jusqu’au 13 août 2017.

Exposition Olga Picasso au Musée Picasso

1917, Pablo Picasso rencontre Olga Khokhova, de dix ans sa cadette, danseuse aux Ballets russes. L’année suivante, elle devient sa première épouse. Le Musée Picasso dévoile un ensemble impressionnant de pièces - parmi lesquelles des toiles majeures, des photos et des échanges épistolaires - retraçant de manière chronologique l’histoire du couple et son influence sur l’œuvre de l’artiste. Une époque marquée par le néoclassicisme, loin de ses expérimentations cubistes. Profitez-en pour grimper au café perché sur le toit du Musée. La pâtisserie Angélina y propose son légendaire Mont-Blanc et un florilège d’excellentes crèmes glacées.

Olga Picasso, jusqu’au 3 septembre

Exposition Vincent Peters à La Hune

Voisine du Café de Flore et des Deux Magots, la légendaire librairie-galerie La Hune propose tout au long de l’année de remarquables expositions photos. Cet été, ce sont les clichés de l’Allemand Vincent Peters qui tapissent les murs de ce haut lieu germanopratin. Au total, une vingtaine de portraits de femmes en noir et blanc à l’esthétique extrêmement soignée. Parmi les visages connus, Charlize Theron, Monica Belluci, Penélope Cruz et Laetitia Casta. Sublimées. En sortant, flânez jusqu’à la place de Furstemberg, aussi charmante que discrète.

Vincent Peters « Personal », jusque fin août.

FAMILY AFFAIR

Le Hasard Ludique

Sauvée de l’abandon, l’ancienne gare de Saint-Ouen et les voies ferrées alentours accueillent le nouveau hub créatif et récréatif du 18e arrondissement. Concerts, spectacles jeunes publics, ateliers, workshops, terrain de jeux, brunch… La programmation se veut résolument stimulante et festive. Parmi la foule d’activités proposées aux petits, la réalisation de costumes en carton et le loto bingo remportent la palme. Et pendant ce temps-là, les parents passent du bon temps en terrasse. Bref, tout le monde est content !

Lily of the Valley

Et s’ils apprenaient à mettre la main à la pâte ? Tous les mercredis après-midi, l’excellente pâtisserie Lily of the Valley organise un cours de pâtisserie ludique réservé aux 6-13 ans dans son atelier du Marais. Deux heures de pratique au cours desquelles, les mini-toques découvrent les bases en s’amusant. Objectif ? Réaliser une recette comme les biscuits smiley façon « BN maison » avec leurs dix doigts. Dosage, pétrissage, cuisson, décoration, tout y passe. L’atelier se termine par un goûter convivial et chacun repart avec sa fournée sous le bras.
7, rue Commines 75003

Smallable

Chez Smallable, du bout de chou à l’ado, l’enfant est roi. Logé dans une cour cachée à proximité du Bon Marché, le concept-store des kids branchés s’étend sous une majestueuse verrière Eiffel. Une caverne d’Ali Baba connectée qui rassemble aussi bien la poussette dernier cri que le joujou à la mode, le petit collier créateur à se passer de mère en fille et le luminaire design pour décorer la chambre à coucher. Après le shopping, direction Mamie Gâteaux, un charmant salon de thé aux accents vintage où tout est fait maison : tarte au citron meringuée, cheesecake, scones…
81 Rue du Cherche Midi 75006

ONLY IN PARIS

Se balader le long du Parc Rive de Seine (quais rive droite)

« Errer est humain, flâner est parisien. » écrivait Victor Hugo dans Les Misérables. Une citation plus que jamais d’actualité avec l’aménagement des quais rive droite, désormais réservés aux piétons, à l’instar des Berges rive gauche. De la tour Eiffel à la Bastille, comptez deux bonnes heures de balade le long de la Seine, mais il y a fort à parier que vous vous arrêterez en chemin : hamacs, tables de pique-nique, terrains de pétanque, tout est fait pour vous distraire. Stop obligatoire chez Maison Maison, la néo-guinguette située entre le Pont Neuf et le Pont des Arts pour picorer les jolies assiettes de la jeune chef Adriana Seguetta.

Pique-niquer dans le jardin caché de l’Hôtel Particulier Montmartre

A quelques détails près, on se croirait dans une toile de Manet. Niché sur les hauteurs de la Butte, au fond de l’impasse de la Sorcière, l’Hôtel Particulier Montmartre abrite jalousement un extraordinaire jardin champêtre au goût d’antan. Sonnez au portail et installez-vous dans cette bulle de verdure hautement confidentielle pour une parenthèse hors du temps.

Nouveauté de l’été, du lundi au vendredi, l’établissement propose une expérience follement romantique : des paniers en osier à l’ancienne, garnis à l’envi pour pique-niquer sur place au déjeuner (botte de radis, quiche végétarienne, fromage, mousse au chocolat). Mais n’oubliez pas, c’est un secret…
23, rue Junot 75018

Applaudir les coureurs du tour de France sur la ligne d’arrivée des Champs Elysées

C’est l’ultime étape de la Grande Boucle. Le 23 juillet, les coureurs du tour de France traverseront les Champs Elysées avant de franchir la ligne d’arrivée finale. Un événement à voir au moins une fois dans sa vie à Paris. Postez-vous sur la plus belle avenue du monde pour assister aux performances des sprinters et acclamer vos dossards préférés. A noter que l’ambiance démarre dès le passage des chars de la caravane publicitaire avec distribution massive de bonbons, tee-shirts et goodies. Pour terminer la journée en beauté, rejoignez l’hôtel de Crillon, où vous attendent les cocktails rafraîchissants du chef barman et les exquises pâtisseries du chef pâtissier Jérôme Chaucesse, sacré Meilleur Ouvrier de France.

FIRST TIME IN PARIS

Prendre son petit-déjeuner à la terrasse du Café de Flore

S’il y a une expérience qu’il faudrait vivre au moins une fois dans sa vie à Paris, c’est bien celle-ci. Car, quand Paris s’éveille, il y règne une atmosphère toute singulière. Attendez que le garçon vienne vous voir. Commandez un croissant, des tartines beurrées, un jus d’orange pressé, un bon café et admirez le spectacle. Entre le défilé d’habitués, les rendez-vous d’affaires et les interviews de personnalités, il n’est pas rare de croiser des visages connus. Rien que le fait de penser que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Picasso et Sonia Rykiel avaient leurs habitudes ici, votre petit-déjeuner prend une autre dimension, légendaire.
172, boulevard Saint-Germain 75006

Grimper sur le toit des Galeries Lafayette pour profiter de la vue

Si le grand magasin est une destination shopping connue de tous, on sait moins que son toit-terrasse est accessible librement depuis le 7ème étage pour un selfie souvenir, avec la tour Eiffel et l’Opéra en ligne de mire, ou même pour casser la croûte. Cet été, un restaurant méditerranéen et un bar vous attendent là-haut et il est toujours possible de venir avec son propre sandwich ou la boîte de macarons Pierre Hermé que vous aurez agrippée au 1er étage de la Coupole ! Reste à admirer la vue, époustouflante.
40, boulevard Haussmann 75009

Prendre un cornet chez l’un des meilleurs glaciers de Paris

Préparez-vous à faire la queue : la meilleure glace de Paris se mérite ! Direction l’Ile Saint-Louis, chez l’inimitable Berthillon, et gare à ne pas vous tromper d’adresse. Dans le coin, les revendeurs sont nombreux. Or l’institution parisienne, la seule, l’unique, est établie au 29-31 rue Saint Louis. Reste à choisir votre parfum, tous d’une exceptionnelle qualité, confectionnés à partir d’ingrédients naturels. Vanille, caramel beurre salé, fraises des bois… et pourquoi ne pas goûter Végane, le petit dernier au lait d’amande, sans gluten, ni sucres ajoutés. Le seul hic ? La maison baisse le rideau de mi juillet à fin août.
Plan B, Une glace à Paris dans le Marais, qui peut se targuer du titre de Meilleur Ouvrier de France Glacier de son co-fondateur Emmanuel Ryon.